Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal dernier 2023

Vous recherchez Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal, aujourd’hui nous partagerons avec vous l’article sur Théâtre national de Strasbourg — Wikipédia a été compilé et édité par notre équipe à partir de nombreuses sources sur Internet. J’espère que cet article sur le sujet Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal vous sera utile.

Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal

Page d'aide à la désambiguïsation

A ne pas confondre avec TJP Centre Dramatique National de Strasbourg Grand Est.

Théâtre National de Strasbourg
TNS
DescriptionLogo TNS.jpg.
Données clé
Surnom

TNS

Lieu

Strasbourg, Drapeau de la France France

Architecte

Michel Saint-Denis, Pierre Sonrel
Logo des monuments historiques HM enregistré (1992, salle de théâtre)

Inauguration

1954

Nombre de chambres

4

Anciens noms

Centre dramatique de l’Est
Comédie orientale

Statut légal

ÉPIQUE
théâtre national

tutelle

État

Direction

Stanislas Nordey

Direction artistique

Stanislas Nordey

Site Internet

Site Internet du TSN

Éditer Consulter la documentation du modèle

la théâtre national de strasbourg (TNS) a été créée en octobre 1968 à Strasbourg, sous l’impulsion d’Hubert Gignoux et d’André Malraux. Succédant au centre dramatique de l’Est, c’est le seul théâtre national situé en dehors de Paris. Il abrite en son sein l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique. Il est situé au 1, avenue de la Marseillaise. Le TNS occupe la partie avant de l’ancien Palais de la Diète d’Alsace-Lorraine dont la façade donne sur la place de la République. Comme les cinq autres théâtres nationaux, il a le statut juridique d’établissement public à caractère industriel et commercial.

Historique

Du Centre Dramatique Oriental de Colmar au Théâtre National de Strasbourg

Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal dernier 2023 1

Vue de la façade.

Sous l’impulsion de Jeanne Laurent et des élus locaux, le premier centre dramatique national est créé en 1946, à Colmar. Sa direction est confiée à Roland Piétri pour une saison. En juillet 1947, il revient à Paris, à la Comédie des Champs-Élysées où il met en scène de nombreuses pièces de Jean Anouilh.

Jeanne Laurent nommera après elle, toujours à Colmar, André Clavé en 1947 (prise de fonction en juillet, première partie l’Arlésienne d’Alphonse Daudet sur une musique de Georges Bizet en septembre). Créateur d’entreprise Les Comédiens de la Roulotte en 1936, alors résistant et déporté, il reprend début 1946, à la demande de Jeanne Laurent, La Roulotte avec laquelle il effectue des tournées de préfiguration en Alsace (Haut-Rhin, Bas-Rhin, Moselle). Un premier contrat est signé avec le syndicat intercommunal pour une durée de 3 ans, le 4 mai 1947. Clavé confie Hélène Gerber – ancienne élève de Charles Dullin, amie de Jean Vilar, ancienne comédienne de la Roulotte et mère de l’acteur Michel Aumont – de s’occuper de la formation des apprentis comédiens à partir de 1947. André Clavé le restera jusqu’au 31 décembre 1953.

Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal dernier 2023 2

Le TNS, avenue de la Marseillaise à Strasbourg

En 1952, l’Etat et la commune de Strasbourg décident de reconstruire le bâtiment du Conservatoire de Strasbourg, et de le dédier en partie à Centre dramatique de l’Est (CRC). Sous la direction de Michel Saint-Denis (nommé le 15 août 1952, il prend ses fonctions le 1euh janvier 1953), le nouveau bâtiment est conçu sous l’influence du Théâtre du Vieux-Colombier et de la Théâtre Old Vic de Londres. Le théâtre à salle de plan circulaire conçu par Pierre Sonrel, est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques par arrêté du 2 juillet 1992.

A partir de 1954, le centre dramatique et l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique de Strasbourg s’y installent. Avec l’inauguration de la Salle du Théâtre de la Comédie en 1957, le Comédie orientale devient le premier centre dramatique national à avoir son propre local.

Il devient, par l’intervention d’André Malraux, théâtre national en 1968, entièrement financé par l’Etat. En 1995, le conservatoire est temporairement transféré rue du Hohwald dans les bâtiments de l’ancien Laiterie centrale de Strasbourg avant de déménager dans un nouveau bâtiment à la Cité de la Musique et de la Danse, dans le Parc de l’Étoile.

Directeurs de la Comédie de l’Est puis du Théâtre National de Strasbourg

Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal dernier 2023 3

Stanislas Nordey, comédien et metteur en scène, dirige le TNS depuis septembre 2014.

  • 1946-1947 : Roland Pietri
  • 1947-1952 : André Clavé
  • 1953-1957 : Michel Saint-Denis
  • 1957-1971 : Hubert Gignoux
  • 1971-1972 : Jacques Fornier
  • 1972-1974 : André-Louis Perinetti
  • 1975-1983 : Jean-Pierre Vincent
  • 1983-1990 : Jacques Lassalle
  • 1990-1993 : Jean-Marie Villegier
  • 1993-2000 : Jean-Louis Martinelli
  • 2000-2008 : Stéphane Braunschweig
  • 2008-2014 : Julie Brochen
  • 2014-2022 : Stanislas Nordey
  • A partir de 2023 : Caroline Guiela Nguyen

Salles de spectacle

Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal dernier 2023 4

Entrée de la salle Hubert Gignoux.

Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal dernier 2023 5

La chambre Hubert Gignoux.

Le TNS dispose de quatre salles de spectacle, dont deux sur le site de l’avenue de la Marseillaise :

  • La salle Bernard-Marie Koltès (470 ou 600 places)
  • La salle Hubert Gignoux (salle modulable de 200 places)

Et deux autres à l’Espace Klaus Michael Grüber, situé au 18, rue Jacques-Kablé :

  • Le Studio (environ 120 places)
  • La Salle (environ 250 places selon disposition).

L’institution dispose également d’un centre de documentation regroupant les archives du théâtre depuis 1947, ainsi que d’un fonds documentaire concernant les Arts du spectacle consultable sur place et ouvert au public.

Fonctionnement

Le bâtiment de l’avenue de la Marseillaise, entièrement rénové, a été inauguré le 18 octobre 1997. Outre les salles de spectacle, il abrite également des salles de répétition, des ateliers de construction de décors et de costumes et des services administratifs.

Le TNS dispose d’un effectif permanent d’une centaine de salariés techniques et administratifs, placé sous la direction de Stanislas Nordey. Elle présente chaque année une quinzaine de spectacles par saison, dont cinq à six créations ou coproductions, du répertoire européen contemporain. En fin de saison, le Festival des premières renforce l’offre théâtrale avec l’accueil d’une dizaine de spectacles de jeunes réalisateurs européens.

  • Espaces d’accueil TNS
  • Théâtre National de Strasbourg 24 mars 2015-4.jpg

  • Théâtre National de Strasbourg 24 mars 2015-1.jpg

  • Théâtre National de Strasbourg 24 mars 2015-3.jpg

Accéder

Le site est desservi par les lignes B, C, E et F du tramway de Strasbourg, arrêt République.

Bibliographie

  • Léon Azatkhanian (dir.), La brutalité de la chose offerte : une aventure théâtrale au TNS 1994-2000Solitaires intempestifs, Besançon, 2000, 271 p. (ISBN 2-912464-67-6)
  • Cyntia Bernard, Un théâtre national en province : le TNS, saison 1999-2000, Université de la Sorbonne nouvelle, Paris, 2000, 2 vol. (La thèse de master)
  • André Gunthert, Le parcours du TNS : 1975-1983Solin, Paris, 1983, 99 p.-[32] p. PL. (ISBN 2-85376-044-8)
  • TNS : théâtre-écoleOtt, Wasselonne, 1995, 15 p.
  • Francine Galliard Risler, André Clavé : théâtre et résistance : utopies et réalitésParis, Association des Amis d’André Clavé, 1998
  • Francine Galliard Risler, Dora-Harzungen, la marche de la mortSaint-Cyr-sur-Loire, Édition A. Sutton, octobre 2005 ( (ISBN 2-849-10336-5))

Notes et références

Articles Liés

  • Ecole Supérieure d’Art Dramatique de Strasbourg
  • Palais de la diète d’Alsace-Lorraine

Liens externes

Sur d’autres projets Wikimedia :

  • Le Théâtre National de Strasbourg, sur Wikimédia Commons
  • Michel Deutsch, Ils étaient comme à la recherche de rêves perdus : une contre-histoire du TNS « , sur seppia.eu (consulté le ).
  •  » Théâtre National de Strasbourg « , sur ina.fr (consulté le )
v · m
Institutions théâtrales françaises décentralisées
théâtre national
  • Comédie française
  • Odéon
  • La colline
  • Chaillot
  • Strasbourg
Centre dramatique national (CDN)
  • Angers
  • Aubervilliers
  • Besançon
  • Béthune
  • Bordeaux
  • Caen
  • Colmar
  • Dijon
  • Gennevilliers
  • Ivry sur Seine
  • Lille
  • Limoges
  • Lorient
  • Lyon
  • Marseille
  • Montluçon
  • Montpellier
  • Montreuil
  • Nancy
  • Nanterre
  • Agréable
  • Orléans
  • Poitiers
  • Reims
  • renne
  • Rouen
  • Saint Denis
  • Saint-Denis de la Réunion
  • Saint-Étienne
  • Sartrouville
  • Strasbourg
  • Thionville
  • Toulouse
  • Tours
  • Valence
  • Villeurbanne
  • Licencié
  • Chevalets de France
Scène nationale
  • Albi
  • Alençon — Flers — Mortagne
  • Alès
  • Amiens
  • Angoulême
  • Annecy
  • Arras — Douai
  • Aubusson
  • Bar-le-Duc
  • Plaine
  • Bayonne
  • Belfort
  • Besançon
  • Blois
  • Bobigny
  • Bourges
  • Brest
  • Brive-la-Gaillarde — Tulle
  • Calais
  • Cavaillon
  • Cergy-Pontoise
  • Chalon-sur-Saône
  • Champagne de Châlons
  • Chambéry
  • Château-Gontier
  • Châteauroux
  • Cherbourg en Cotentin
  • Clermont-Ferrand
  • Créteil
  • Le Creusot
  • Dieppe
  • Dunkerque
  • Évreux — Louviers
  • Évry
  • Foi
  • Forbach
  • Fort de France
  • écart
  • Grenoble
  • Le Havre
  • Ibos
  • lieu saint
  • Lons-le-Saunier — Dole
  • Loos en Gohelle
  • Constructeur
  • Malakoff
  • le Mans
  • Marseille
  • Martigues
  • Maubeuge
  • Meylan
  • Montbéliard
  • Mulhouse
  • Nantes
  • Narbonne
  • Niort
  • Noisiel
  • Ollioules
  • Orléans
  • Perpignan
  • Poitiers
  • Quimper
  • Reims
  • La Rochelle
  • Le rocher sur toi
  • Saint-Brieuc
  • Saint-Nazaire
  • Saint Quentin en Yvelines
  • scellés
  • Sète
  • Toulon
  • Valence
  • Valenciennes
  • Vandoeuvre-lès-Nancy
  • Villeneuve d’Ascq
  • icône décorative Portail strasbourgeois
  • icône décorative Portail du théâtre
  • icône décorative Portail des monuments historiques français

Ce document provient de « https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Théâtre_national_de_Strasbourg&oldid=198535099 ».

Vidéo sur Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal

L'École du TNS par Or Norme

Question sur Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal

Si vous avez des questions sur Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal, n’hésitez pas à nous en faire part, toutes vos questions ou suggestions nous aideront à nous améliorer dans les articles suivants !

L’article Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal a été compilé par moi et mon équipe à partir de nombreuses sources. Si vous trouvez l’article Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal utile pour vous, merci de soutenir l’équipe Like ou Share !

Notez les articles Théâtre national de Strasbourg — Wikipédia

Note : 4-5 étoiles
Notes : 3169
Vues : 14627156

Rechercher des mots-clés Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal

[🎥 Dans les coulisses de l’École du TNS !]
Connaissez-vous l’École supérieure d’art dramatique du Théâtre National de Strasbourg ?
Avec le magazine Or Norme, nous vous invitons à la découvrir, en compagnie de Stanislas Nordey, directeur du Théâtre et de son École, et de Juliette Bialek et Dimitri Lenin, élèves de l’École !

Depuis sa création en 1954 par Michel Saint-Denis, la particularité de l’École est double :
– son existence est indissociable de celle du théâtre, dont elle a toujours partagé les locaux et l’infrastructure
– sa logique pédagogique est celle de l’interdisciplinarité : elle forme au sein d’un même groupe d’élèves des acteur·rice·s, des régisseur·se·s-créateur·rice·s, des scénographes-costumier·ère·s, des metteur·e·s en scène, et des dramaturges.

🧐 Pour en savoir plus sur la formation et le concours d’entrée 👉 http://bit.ly/EcoleTNS
Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal
façon Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal
tutoriel Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal
Tns Théâtre National De Strasbourg Salles Koltès Gignoux Bâtiment Principal gratuit

Source : fr.wikipedia.org

READ  Pourquoi La Forêt Amazonienne Constitue-T-Elle Un Écosystème Exceptionnel dernier 2023

Related Posts

Autres Versions De Fugees Killing Me Softly With His Song dernier 2023

Vous recherchez Autres Versions De Fugees Killing Me Softly With His Song, aujourd’hui quelques partagerons comme vous-même l’filiale sur Killing Me Softly with His Song — Wikipédia…

Distribution De Les Vieux Fourneaux 2 : Bons Pour L'Asile dernier 2023

Vous recherchez Distribution De Les Vieux Fourneaux 2 : Bons Pour L'Asile, aujourd’hui nombreux partagerons après toi-même l’exercice sur Les Vieux Fourneaux 2 : Bons à cause…

Laureus World Sports Award Pour L Ensemble De La Carrière dernier 2023

Vous recherchez Laureus World Sports Award Pour L Ensemble De La Carrière, aujourd’hui quelques partagerons lorsque toi-même l’exercice sur Laureus World Sports Awards — Wikipédia a été…

Distribution De Benjamin Gates Et Le Trésor Des Templiers dernier 2023

Vous recherchez Distribution De Benjamin Gates Et Le Trésor Des Templiers, aujourd’hui les gens partagerons ensuite toi-même l’étude sur Benjamin Gates et le Trésor des Templiers —…

L Officier Du Ministère Public Près Le Tribunal De Police dernier 2023

Vous recherchez L Officier Du Ministère Public Près Le Tribunal De Police, aujourd’hui les gens partagerons puis toi-même l’recherche sur Officier du sacerdoce charité — Wikipédia a…

Poursuis Tes Rêves Saison 3 Date De Sortie Netflix France dernier 2023

Vous recherchez Poursuis Tes Rêves Saison 3 Date De Sortie Netflix France, aujourd’hui les gens partagerons puis toi-même l’commerce sur Poursuis tes rêves — Wikipédia a été…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *