Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis dernier 2023

Vous recherchez Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis, aujourd’hui nous partagerons avec vous l’article sur Centre hospitalier de Saint-Denis — Wikipédia a été compilé et édité par notre équipe à partir de nombreuses sources sur Internet. J’espère que cet article sur le sujet Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis vous sera utile.

Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis

Si cette bannière n'est plus pertinente, supprimez-la.  Cliquez ici pour en savoir plus.
Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis dernier 2023 1

Cet article ne s’appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires ().

Pour améliorer la vérifiabilité de l’article ainsi que son intérêt encyclopédique, il est nécessaire, lorsque des sources primaires sont citées, de les associer à des analyses faites par des sources secondaires. (modifier l’article).

Articles détaillés : Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) et Plaine Commune.

la centre hospitalier de Saint-Denis est un hôpital public français avec deux sites : l’hôpital Delafontaine et l’hôpital Casanova.

D’une capacité d’un peu plus de 700 lits et places, il offre des services d’hospitalisation et de consultation en médecine, chirurgie, obstétrique (MCO), gériatrie et pédopsychiatrie.

Il est classé SAU (Service d’Accueil d’Urgence) pour les urgences et dispose d’un service mobile d’urgence (SMUR) régulé par le Samu 93.

Il est également classé centre périnatal de niveau 3 pour les soins de la mère et du nouveau-né.

En partenariat avec le Conseil général, il gère :

  • 2 établissements d’hébergement pour personnes âgées hospitalisées dépendantes (EHPAD) ;
  • un centre de protection de la mère et de l’enfant (PMI) ;
  • un centre de planification familiale.

En coordination avec le conseil régional, elle gère deux écoles qui forment des aides-soignants, des infirmières et des puéricultrices. Dans le cadre d’un partenariat avec des radiologues privés, elle exploite un scanner et une IRM.

Son activité d’hospitalisation, hors psychiatrie, s’exerce sur 2 sites : l’hôpital Delafontaine et l’hôpital Casanova.

Son activité de soins ambulatoires (urgences, consultations, examens) est principalement proposée à l’hôpital Delafontaine, mais certaines consultations sont également proposées à l’hôpital Casanova qui abrite notamment le pôle toxicomanie.

Les activités de pédopsychiatrie sont assurées sur une dizaine de sites de l’agglomération de Plaine Commune.

Par ailleurs, le centre hospitalier abrite des structures extérieures :

  • un centre d’hémodialyse privé,
  • un dispensaire du conseil général,
  • une branche du Trésor.

Environnement

Situation

L’offre santé

Le centre hospitalier de Saint-Denis est l’un des 7 hôpitaux publics du département de Seine-Saint-Denis (93). Elle se trouve à l’ouest du département dans un territoire de santé de 540 000 habitants qui comprend 2 hôpitaux publics et 9 cliniques privées. La zone de chalandise de l’établissement est d’environ 250 000 à 300 000 habitants.

Ce territoire sanitaire se caractérise par une densité médicale et paramédicale libérale inférieure à la moyenne régionale. En pédopsychiatrie, l’activité de l’établissement correspond à celle d’un des 5 inter-secteurs du département.

Un milieu urbain

Les sites du centre hospitalier sont tous basés en zone urbaine. L’hôpital Casanova est proche du centre-ville dans le quartier dit Porte de Paris. L’hôpital Delafontaine est aux confins des quartiers des grandes villes et de l’habitat résidentiel (quartiers « Cosmonautes » et « Joliot Curie-Saint-Rémy-Champ de courses »).

Un environnement multinational

Pour une moyenne de 20 % d’étrangers dans le département, la proportion peut atteindre 50 à 70 % dans certains quartiers proches du centre hospitalier. Cette situation fait du centre hospitalier de Saint-Denis un centre de référence pour la prise en charge des migrants et de leurs pathologies. Il attire des professionnels qui se destinent à l’humanitaire.

Réseaux locaux de santé

Les services hospitaliers promeuvent et/ou participent à plusieurs réseaux locaux de santé :

  • des réseaux avec des professionnels et des associations à travers le pôle santé de la ville de Saint-Denis ;
  • réseau périnatal avec les centres PMI de la région et 2 cliniques : La Roseraie (Aubervilliers) et la clinique de l’Estrée (Stains) ;
  • réseaux cancer (ONOF et Onconord) ;
  • réseau de soins palliatifs (Arc-en-Ciel) ;
  • réseau de gérontologie (Sillage).

Histoire

De XIIIe à XIXee siècles : l’Hôtel-Dieu sur la ville de Saint-Denis

La ville de Saint-Denis, aux portes de Paris, terre de passage compte depuis des siècles des lieux d’accueil, d’accueil, de soins et d’enfermement dont les noms et les fonctions sont parfois très éloignés de ceux que l’on connaît aujourd’hui. aujourd’hui.

XIIIe siècle : un Hôtel-Dieu à Saint-Denis et une léproserie

Le premier document attestant formellement de l’existence d’un Hôtel-Dieu date de 1218 ; mais il est probable que des structures d’accueil pour pèlerins et indigents aient préexisté. Cette structure comportait 12 lits dont 7 lits hommes et 5 lits femmes. La ville avait également une léproserie pour les lépreux et les malades contagieux.

XVIIIèmee siècle : l’Hôtel-Dieu de Saint-Denis, plus un premier « hôpital » (prison) et un hôpital militaire

Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis dernier 2023 2

L’apothicairerie de l’Hôtel-Dieu a été reconstituée au Musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis.

En 1710, de nouveaux bâtiments sur le même site sont construits. L’Hôtel-Dieu compte alors 47 lits. L’équipe médicale comprend un médecin, un chirurgien assisté d’un maître chirurgien de Paris, une sœur supérieure et des religieuses des Filles de la Charité en tant qu’infirmière et apothicaire. La clientèle est ciblée, en effet ni les enfants ni les femmes enceintes, ni les personnes âgées et ni les patients supposés contagieux ne sont admis.

la 1euh Janvier 1769, est ouverte dans une ancienne tannerie à l’emplacement des halles actuelles, une maison de mendiants. Appelée « hôpital », son activité s’apparente plutôt à celle d’une prison ; les conditions de détention y étaient épouvantables, la mortalité élevée. Jusqu’en 1896, ses habitants exerceront la fonction d’éboueurs de la ville. Cet hôpital sera détruit en 1890.

READ  Commission Consultative Départementale De Sécurité Et D Accessibilité dernier 2023

Ainsi en 1789, l’Hôtel-Dieu, l’hôpital mais aussi de petites structures d’accueil disséminées dans les différents couvents de la ville cohabitent. Avec la sécularisation, l’Hôtel-Dieu change de nom pour Franciade maison de l’humanitéFranciade est le nom pris par la ville de Saint-Denis pendant la période révolutionnaire, puis Hospice civil de Saint-Denis.

En 1795, un hôpital militaire s’installe dans l’abbaye de Saint-Denis.

Le bâtiment de l’Hôtel-Dieu est détruit en 1907. Son apothicairerie est conservée au Musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis. Sur le site se trouvent désormais des écoles et la médiathèque centrale de Saint-Denis.

XIXee siècle : « l’hospice hospitalier » sur le site actuel de l’hôpital Casanova

Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis dernier 2023 3

L’entrée de l’Hôpital-Hospice, au début du XXe siècle

Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis dernier 2023 4

Le pavillon d’entrée de l’Hôpital-Hospice, à la fois

En octobre 1881, un hôpital (64 lits médicalisés) et un hospice de 36 lits s’ouvrent sur le site actuel de l’hôpital Casanova.

En mars 1904, un hôpital militaire s’installe dans l’un des pavillons. C’est à l’hôpital de Saint-Denis qu’a eu lieu la première vaccination antirabique par Louis Pasteur. Pratiqué trop tard, il ne permettra pas au patient de récupérer et n’est donc pas entré dans l’histoire de la médecine.

XIXeeXXe siècles : les hôpitaux des sites Delafontaine et Casanova

XXe siècle : Les hôpitaux de Saint-Denis

« Les hôpitaux de Saint-Denis » se sont constitués avec la construction d’un hôpital sur le site Delafontaine, la rénovation de l’hôpital Casanova, la création d’écoles d’infirmiers et d’aides-soignants, puis le rattachement d’unités de pédopsychiatrie et de toxicomanie. De 1986 à 1998, le centre hospitalier a exploité la clinique Victor Hugo à Pierrefitte pour des activités de moyen et long séjour qui, depuis, ont été rapatriées à l’hôpital Casanova.

A cette époque, l’établissement compte près de 1 000 lits.

Les hôpitaux de Saint-Denis ont été dirigés par Guy Piau puis par Dominique Acker (actuellement[Quand ?] avocat général des hôpitaux) et enfin à la fin des années 90 par Yves Grosjean.

XXIe siècle : le Centre Hospitalier de Saint-Denis

A la fin des années 1990, les hôpitaux de Saint-Denis adoptent le nom centre hospitalier de Saint-Denis.

Environ 720 lits d’hôpitaux ont été ouverts en 2005 avec une augmentation significative de la proportion de lits d’hôpitaux journaliers et hebdomadaires. Dans le cadre du programme de restructuration immobilière du site Delafontaine, il est prévu d’améliorer les conditions d’hospitalisation avec des chambres équipées de salles de bains et de toilettes.

Maison des femmes

Après la pose d’une première pierre le la Maison des Femmes a été inaugurée le avec le parrainage de la chanteuse et actrice malienne Inna Modja.

Sa fondatrice Ghada Hatem-Gantzer obtient des financements des collectivités locales mais aussi de nombreuses fondations privées et étatiques.

Directement accessible depuis la rue, la Maison des Femmes est structurée autour de trois unités de soins :

  • une cellule planning familial, pour le conseil et l’écoute en matière de contraception et d’avortement ainsi que pour la réalisation d’avortements médicamenteux ou chirurgicaux ;
  • une cellule dédiée aux violences faites aux femmes (viols, agressions, inceste, mutilations, violences conjugales) ;
  • une unité de soins pour les femmes excisées.

A ces trois unités de soins s’ajoutent l’intervention d’associations et de bénévoles pour les aspects sociaux et juridiques, le soutien policier et les groupes de parole.

Le centre féminin est un lieu d’accueil, de consultation, de prévention et d’orientation pour toutes les femmes en difficulté, qu’elles soient confrontées à une grossesse non désirée, à des violences conjugales, à un mariage forcé ou à l’excision. C’est la première structure en France de prise en charge globale (médicale, sociale, judiciaire, psychologique, post-traumatique) des violences faites aux femmes.

Notes et références

Lien externe

  • Site officiel
  • icône décorative Portail de la médecine
  • icône décorative Portail Seine-Saint-Denis

Ce document provient de « https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Centre_hospitalier_de_Saint-Denis&oldid=192293336 ».

Vidéo sur Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis

Le laboratoire du Centre hospitalier de Saint-Denis

Question sur Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis

Si vous avez des questions sur Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis, n’hésitez pas à nous en faire part, toutes vos questions ou suggestions nous aideront à nous améliorer dans les articles suivants !

L’article Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis a été compilé par moi et mon équipe à partir de nombreuses sources. Si vous trouvez l’article Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis utile pour vous, merci de soutenir l’équipe Like ou Share !

Notez les articles Centre hospitalier de Saint-Denis — Wikipédia

Note : 4-5 étoiles
Notes : 5231
Vues : 545718 04

Rechercher des mots-clés Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis

Découvrez les activités et les métiers du laboratoire du Centre hospitalier de Saint-Denis.
Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis
façon Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis
tutoriel Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis
Centre Hospitalier De Saint-Denis Rue Du Docteur Delafontaine Saint-Denis gratuit

Source : fr.wikipedia.org

Related Posts

Quel Événement Provoque L Entrée En Guerre Des États Unis dernier 2023

Vous recherchez Quel Événement Provoque L Entrée En Guerre Des États Unis, aujourd’hui divers partagerons cependant toi-même l’bureau sur Chronologie des États-Unis aussi la Seconde Guerre mondiale…

L'Île Des Miam-Nimaux Tempête De Boulettes Géantes 2 2013 dernier 2023

Vous recherchez L'Île Des Miam-Nimaux Tempête De Boulettes Géantes 2 2013, aujourd’hui certains partagerons lorsque vous-même l’assemblée sur L’Île des Miam-nimaux : Tempête de boulettes géantes 2…

Aux Cœurs Des Ténèbres L'Apocalypse D'Un Metteur En Scène dernier 2023

Vous recherchez Aux Cœurs Des Ténèbres L'Apocalypse D'Un Metteur En Scène, aujourd’hui nombreux partagerons lorsque vous-même l’cabinet sur Aux cœurs des crépuscule : L’Apocalypse d’un metteur en…

Autres Versions De Fugees Killing Me Softly With His Song dernier 2023

Vous recherchez Autres Versions De Fugees Killing Me Softly With His Song, aujourd’hui quelques partagerons comme vous-même l’filiale sur Killing Me Softly with His Song — Wikipédia…

Distribution De Les Vieux Fourneaux 2 : Bons Pour L'Asile dernier 2023

Vous recherchez Distribution De Les Vieux Fourneaux 2 : Bons Pour L'Asile, aujourd’hui nombreux partagerons après toi-même l’exercice sur Les Vieux Fourneaux 2 : Bons à cause…

Laureus World Sports Award Pour L Ensemble De La Carrière dernier 2023

Vous recherchez Laureus World Sports Award Pour L Ensemble De La Carrière, aujourd’hui quelques partagerons lorsque toi-même l’exercice sur Laureus World Sports Awards — Wikipédia a été…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *